Le mouton noir

pensées d'un homme

moutons

J’ai fui le troupeau, j’ai trouvé la clef pour ouvrir l’enclos et aujourd’hui je suis libre de voir le monde qui nous entoure. J’ai la clef du verrou, je peux entrer et sortir à ma guise !

De loin sur la colline je vous observe, je peux voir que quelques gros moutons se sont mis à l’écart. Ils ont pris la meilleure place, chez eux l’herbe est abondante. Autour de leur coin, ils ont érigé des barrières faites de barbelé. Je vous vois les observer mais vous ne pouvez pas entrer sur leur parcelle. Ils vous font planter leur herbe, vous font fabriquer leurs abris luxueux. Leur coin est bien trop grand pour eux, ils ont plus d’herbe qu’il ne leur en faut, mais à chaque jour qui passe, ils agrandissent inlassablement leur coin en réduisant le vôtre.

Dans votre partie de l’enclos, il n’y a que très peu d’herbe, pas…

Voir l’article original 438 mots de plus

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s