Doux-amer — La Révolution à la bruxelloise

Comme les vagues qui vont et viennent, Qui avancent et reculent, Je m’en vais et reviens, Tel le ballet des oiseaux dans le ciel, Je m’exprime et ne m’exprime pas, Je m’extravertis et m’introvertis, Je ris et pleure, Je me fâche et m’apaise, Je m’emplis et me vide, Je me crispe et me lisse, Je […]

via Doux-amer — La Révolution à la bruxelloise

Auteur : leresidue

Découvreur d'humanité (ouais, super prétentieux ^^ )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.