La culture de l’enfermement psychiatrique.

Ensemble, nous vaincrons les faux prophètes de la santé mentale. Ensemble, nous briserons les chaînes de la maladie psychiatrique!

Fina, la première femme toujours dans la Lune, dyspraxique et antivalidiste.

Quelqu’un est tombé sur mon blog en tapant ça. Du coup je me suis dit que revenir sur ce que c’est était une bonne idée. Donc il faut déjà savoir que l’histoire de l’enfermement même indissociablement celle de la psychiatrie à celle de la prison. Or, dans l’antiquité ni l’un ni l’autre n’existait, il n’y avait que des détentions provisoires de criminels en attente de jugement et d’exécution l’enfermement à Rome était de quelques jours à quelques mois sauf en cas de peine capitale parfois commuer officieusement en perpétuité. Et c’était inexistant tout court ailleurs qu’à Rome. Et la psychiatrie n’existait pas. Pourtant personne ira dire que la Grèce ou l’Egypte antique bien qu’elles aient eu leurs défauts majeurs comme toutes les sociétés qui ont existé a été aussi chaotique que s’imagine que deviendrait une société sans système d’enfermement institutionnel. Il n’y avait pas de criminalité spécialement élevée et pas…

View original post 1 566 mots de plus

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s