J’ai été intimidé psychologiquement par Facebook aujourd’hui…

(ceci est le texte (oui je sais qu’il y a des fautes) que j’ai mis dans le centre de questions de facebook tantôt pour dénoncer cette situation. Je le mets verbatim ici pour faire circuler l’information…)

Je suis sur facebook depuis décembre dernier. Quand j’échange sur facebook, j’essaie le plus possible de rester respectueux. Quand quelqu’un écrit un commentaire qui peut me déplaire, je réfléchie à ce qui a motivé cette personne à écrire ce commentaire. J’ai déjà eu quelques prises de bec avec certaines personnes, mais le tout s’est toujours résorbé dans la paix grâce à l’échange entre les deux parties (moi et lui, ou moi et elle)…

J’ai essayé tantôt d’aller dans mon compte facebook, mais ils me demandaient mon mot de passe. J’ai donné mon mot de passe. Mais je n’ai pas du tout aimé l’expérience. Je suis autiste, et à chaque fois qu’il y a un imprévu de ce genre, ça me perturbe grandement. C’est pourquoi je ne fréquente que quelques sites (dont facebook)…

En fait c’était une réprimande que facebook me faisait…

Il y a quelques jours, j’ai posté un commentaire s’adressant à une personne. Cette personne disait une affirmation gratuite. Elle disait que TOUS les Québécois détestaient tout et n’importe quoi. À cause du contexte dans lequel avait lieu la discussion, parce que d’autres personnes ont dénoncé cette affirmation gratuite, et parce que de ma propre compréhension des choses à ce moment-là, j’ai traité cette personne de « raciste ». C’est ce commentaire de ma part qui m’a valu la réprimande…

C’est la deuxième fois que facebook supprime quelque chose que j’avais posté. La première fois, facebook avait supprimé un commentaire de ma part dans lequel j’avais mis une image du drapeau de Montréal. Quand c’était arrivé, j’avais trouvé cela drôle. Je me disais que leur algorithmes de détection d’images indésirables faisait des erreurs. Moi je ne traite jamais de raciste une autre personne en général. Mais quand j’ai traité cette personne de raciste, j’étais certain qu’elle était capable d’absorber le « choc » de cette « attaque », si on peut dire ça comme ça. Parce que son commentaire à lui, c’est clair pour moi (et toute autre personne raisonnable, j’aime croire) était imprégné de mépris pour une culture, et une nation, de laquelle il rejette la légitimité à toute expression contraire à une forme de pouvoir coercitif que cette nation doit subir contre son gré, pouvoir coercitif qui fait bien l’affaire de ce monsieur-là.

Quand j’étais plus jeune, j’ai subit de l’intimidation et des injustices. Pour moi, de pouvoir bien m’exprimer à l’écrit est quelque chose d’essentiel et de nécessaire pour éviter que ne s’envenime les conflits. Alors quand tantôt facebook m’a redemandé mon mot de passe, et que la raison pour laquelle facebook m’a redemandé mon mot de passe était pour me dire que j’avais fait quelque chose de pas correct, alors ça m’a pas fait me sentir très bien.
Avant aujourd’hui, je me sentais libre de m’exprimer sur facebook comme bon me semblait. Mon seul compas moral pour savoir si ce que j’écrivais était acceptable, c’était de un, si c’est véridique, et de deux si je peux assumer ce que j’ai écrit et expliquer ensuite pour éviter les conflits.
Mais là, maintenant, je ne me sens plus en sécurité sur facebook pour quoi que ce soit en ce moment. Cette insécurité est aussi une raison qui me motive à écrire ce texte.

Mon impression actuellement, c’est que la personne a signalé mon commentaire comme moyen de représailles parce qu’il était frustré, mécontent, ou bien pour m’intimider. En fait, je ne crois pas du tout à la sincérité de ce signalement. Et que facebook participe (contre son gré espérons-le) un peu comme un proxy pour cette intimidation, ça me remet dans des états émotionnels avec lesquels je croyais avoir fait la paix.

Il parait que deux milliards de personnes sont sur facebook. Moi, deux milliards de personnes sur une possibilité de sept milliards, je n’appelle pas ça une « communauté ». Pour moi, dans une communauté il n’y a pas de chefs qui décident de prendre partie arbitrairement pour telle ou telle personne, au détriment d’une autre personne.

Facebook est une entreprise privée qui peut faire ce qu’elle veut. Mais avec deux milliards de personnes, qui en l’occurrence n’ont pas le réflexe d’aller s’inscrire ailleurs pour communiquer entre elles, moi je n’ai pas vraiment le choix d’utiliser facebook pour garder le peut de santé mentale qui me reste, du fait que mon autisme est mes problèmes de fatigue et d’anxiété m’empêchent d’aller dehors ou de socialiser autrement que par ordinateur.

Je pense me renseigner, et si possible, et motivé à ce moment, je vais porter plainte au tribunal des droits de la personne. Dans une moindre mesure, je crois que la médiatisation de cette histoire pourrait sensibiliser d’autres personnes contre les stratégie d’intimidation psychologique par proxy que certaines personnes peuvent employer envers d’autres personnes, ou bien pour éduquer d’autres personnes aux alternatives à facebook, avec lesquels ces intimidations psychologiques par proxy sont bien moins probables.

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

Une réflexion sur « J’ai été intimidé psychologiquement par Facebook aujourd’hui… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s