« Ceci » expliquerait « cela » ?!? Yo Manu, mon pote, tu me fous les boules, là, Macron…🤔🤩💕🤠🤡🏎🏒🎲💞😮😦😧😨😩🤯😬😰🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷⚜️⚜️⚜️⚜️⚜️⚜️⚜️

Salut Manu, mon bon pote adoré. Alors, là, j’en apprends un « belle » sur toi, là, là:

Emmanuel Macron se nomme chef des services secrets

Citation au hazard du truc:

ises, confie une source interne. Nos services secrets sont à la fois émiettés, pour qu’ils se surveillent entre eux, et traînent une réputation sulfureuse. » Fruit d’une longue série de scandales retentissants, de l’affaire Dreyfus au Rainbow Warrior. De fait, le pilotage par l’Elysée dans ce domaine s’est toujours mené « au coup par coup » et « le plus discrètement possible au cas où ».

Macron est l’enfant des séries télé et de cette époque qui change.

Ces temps-là, menace terroriste oblige, sont en train de changer. La DGSE, pour la première fois de son histoire n’a-t-elle pas collaboré, même de façon officieuse, à la série du Bureau des légendes, a

Ben voyons donc, mon pote. Toi aussi tu le connais bien, le unvil du champ culturel? Lol! Oh lol, mon ami, tu me fais des petites cachoteries?

Fin du « Ceci ».

Pour le cela maintenant, allez lire mon article Ma câlisse de gros putain d’Emmanuel Macron, hostie que tu vas le payer cher en enfer!!!!! et essayez de m’expliquer pour voir, si vous en êtes capables, que votre Macron, là là, n’est pas AUSSI FÊLÉ dans la caboche que le pauvre leresidue, si c’est pas en fait BIEN PIRE. LOL GROS LOL, VOTRE PRÉSIDENT EST UN MALADE MENTAL. HI HI HI, HO HO HO, HA HA HA….misère. 👍💖💗💕💖

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

8 réflexions sur « « Ceci » expliquerait « cela » ?!? Yo Manu, mon pote, tu me fous les boules, là, Macron…🤔🤩💕🤠🤡🏎🏒🎲💞😮😦😧😨😩🤯😬😰🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷⚜️⚜️⚜️⚜️⚜️⚜️⚜️ »

    1. Mon père tantôt m’a un peu fait la morale à cause de l’autre article. Il disait que je traitais Macron de grosse vache, et que je pourrais être poursuivi pour libel. Moi je lui ai dit que ce n’était pas de grosse vache que j’avais traité Macron….Bon, si mon ami Manu me fait la lambada des avocats, ça va me faire de la publicité pour mon beau blogue.

      Tiens, d’la bouffe, régale, régale 🙂 https://emojipedia.org/french-fries/
      (hé oui, il y a même une encyclopédie pour les émoticônes)

      J'aime

  1. L’épisode Tup Gun est très révélateur de quelqu’un qui découvre des jouets. Au stade que nous sommes, il faudrait que de vrais conseillers auprès du chef suprême des armées, et non pas des copains de moins de trente ans. Il s’est séparé du Général De Villiers qui était un serviteur de l’Etat. C’est dommage car les autres militaires qui pourraient conseiller ne sont que des carriéristes. Ils ne diront jamais la vérité mais la vérité de leur « chef ».

    Aimé par 1 personne

    1. Mais il n’y a plus un Etat profond qui tient encore la baraque en France ?? Si la réponse est négative ça nous promet un beau bordel 😉 (enfin moi en tant qu’anar antiétatique ça peut s’casser la gueule mais c une parenthèse que je referme d’ailleurs)

      Aimé par 1 personne

      1. Le problème est que la France est un pays de réseaux (l’histoire de ces réseaux remontent à la fin du 18 siècle). Ce sont autant de personnes influentes avec qui composer. Les anciens gouvernements savaient le faire (ancien monde) mais la société civile qui a créé la majorité ne connaissent même pas l’existence de ces réseaux. Tout est allé trop vite avec le parachutage de macron et a même surpris ces réseaux qui se sentent maintenant menacés. La partie est inégale, l’inexpérience des nouveaux élus font que ce peut effectivement un beau bordel. D’autant plus que Macron a l’intention de déclarer la guerre à des hauts fonctionnaires. Concernant les militaires, cela a toujours été un problème. Même sous le temps de Vichy. Un Général est nommé en conseil des ministres. Donc ce sont des dociles et plus le Président est autoritaires, plus ils s’écrasent. Il y a 5000 généraux en France, environ 600 en activité et le reste est en deuxième section toujours soumis au devoir de réserve. Les derniers généraux qui ont refusé l’autorité de l’Etat étaient au nombre de quatre (Maurice Challe, Edmond Jouhaud, Raoul Salan et André Zeller). C’était le putsch des généraux du 21 avril 1961, également appelé putsch d’Alger. Depuis, la formation des officiers devant devenir Officier Général a filtré tous les forts caractères et en ont fait des moutons. Ils savent obéir, c’est tout ce qui leur est demandé.

        Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s