À propos de la vérité.

La vérité dépend de la profondeur de l’abysse dans lequel la personne est prête à s’engouffrer pour constater l’étendue des dégâts. Parce que la vérité est indissociable de la personne qui la perçoit, une personne qui perçoit une vérité autre de celle des autres personnes est tenue de la communiquer pour permettre aux autres de pouvoir eux aussi constater les dégâts d’un abysse vers lequel ils n’ont ni le courage ou l’habilité de s’y engouffrer.

Toute vérité est personnelle, et plus une vérité est partagée, moins elle est pertinente à la suite des choses.

Le rôle d’une vérité n’est pas de contraindre, le rôle d’une vérité est de donner la liberté de conscience quant aux conséquences des erreurs qui seront commises par la personne.

Le mensonge n’est pas le contraire de la vérité. Le mensonge est seulement le fruit d’une quête avortée de connaissance de la vérité. Les personnes qui vivent dans le mensonge n’ont pas conscience des conséquences des erreurs qu’elles commettent.

Une personne qui ne commet pas assez d’erreurs pourra difficilement remonter de l’abysse dans lequel elle s’engouffre. Il lui sera alors de plus en plus difficile de remonter à la surface, de constater tous les dégâts. Quand elle sera remontée et qu’elle essayera de partager sa vérité, elle réalisera qu’elle n’a ni l’habilité ni le courage de convaincre les autres de ce qu’elle aura constaté.

Une personne qui ignore ses vérités devient de moins en moins vive d’esprit. En étant moins vive d’esprit, elle se fera dire qu’elle commet des erreurs par d’autres personnes, elle deviendra dépendante d’elles pour savoir comment les corriger. Si elle veut arrêter de dépendre des autres pour s’améliorer, elle devra s’engouffrer dans un abysse, aller constater elle-même l’étendue des dégâts.

Une vérité trop partagée devient un mensonge pour plusieurs personnes. Ces personnes n’auront alors pas conscience des erreurs que ce mensonge leur font commettre, elles se protégeront ainsi contre la chute vers l’abysse. Mais le contre-coup de cette protection sera une perte de vitalité d’esprit.

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

2 réflexions sur « À propos de la vérité. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s