Le pacte des idiots…

( J’aimerais préciser que j’avais écrit cet article pour me défouler. Mon intention n’est pas d’attiser la haine envers une orientation de conscience humaine en particulier, mais bien de transmettre ma frustration quant à la bêtise humaine. La nature humaine étant un spectre, ça prend donc de tout pour faire un monde. Ma peur est qu’un jour, le spectre de la nature humaine soit altéré de manière à ne tolérer que ceux qui fonctionnent selon un type de conscience précis…) 

Il y a deux extrêmes possibles lorsqu’on contemple la nature humaine. Le premier extrême, c’est celui de l’amour absolu. Le second extrême est plus préoccupant, car c’est celui de la machine désincarnée. Si l’extrême de l’amour absolu semble plus prometteur, la grande majorité de notre population a choisi la voie la plus facile, celle de devenir des machines désincarnées. Parce que nos idiots sont plus nombreux que nous, et aussi parce que la moindre contrariété risque de les rendre violents envers nous, mon idée ici est d’examiner pourquoi ces idiots sont en train de devenir des machines…

Chaque être humain naît en amour avec la vie. Ce sont les agressions causées par les machines désincarnées qui lui font perdre cet amour. En perdant l’amour, l’être humain n’a plus de repères pour s’orienter vers sa nature propre. Il se situe alors quelque part entre les deux extrêmes de la nature humaine.

Le système pernicieux des machines désincarnées est très efficace pour changer la nature propre des êtres humains sous sa charge. En les prenant de plus en plus tôt, elle réussit alors de mieux en mieux à formater leurs esprits. La programmation est codée en grande partie par des instructions dites publiques, mais qui sont en fait très privées au niveau des intentions. Le but de l’arnaque scolaire est, justement, de faire croire aux récalcitrants qu’ils ont besoins d’êtres instruits avant de pouvoir participer à la vie publique. Les instructions n’étant nécessaires que pour ceux dont la nature propre est ambigüe, une certaine proportion des êtres humains soumis à cette manipulation conservent un sentiment d’injustice, de honte, ou bien de frustration. L’école est en fait une structure sociétale dont la fonction primaire est le viol des esprits, dans un but de fragmenter la personnalité, et ainsi rendre les êtres humains plus hermétiques à tous ce qui pourrait les faire dévier de l’orientation que leur impose la majorité de la population (les idiots).

En devenant des machines, les enfants et les adolescents perdent le lien qui reliait leurs émotions avec leurs cœurs. L’amour devient alors pour eux une simple catégorie dans la hiérarchie de concepts qui forme désormais leurs esprits. Ils n’ont alors plus d’intuition, de créativité, ou même d’imagination. Ils doivent alors se soumettre à des instructions spécialisées s’ils veulent adopter ou singer des comportement naturellement présents parmi ceux qui auront su garder leur cœurs d’enfants.

Les machines adultes ne peuvent pas se débrouiller en dehors de leur programmation commune. Ils ont besoin du système pour fonctionner, et le système en retour a besoin d’eux pour croître. Le pacte est le suivant: le système leur permet de « vivre » selon leur nature propre (qui est celle de machine désincarnée), mais en échange ils doivent soumettre leurs progénitures au formatage par ce système. Vous vous dites peut-être que c’est une arnaque, et effectivement, c’est une arnaque. Mais rappelez-vous que ce sont des idiots, et pour les idiots, l’idiotie prime sur tout.

Mais là, ce qui est en train d’arriver, alors que de plus en plus d’êtres humains sont convertis à l’idiotie d’État, c’est que n’importe quelle transgression commise par quelqu’un qui n’a pas la même nature qu’eux, est perçue comme une contrariété. La perversion du système est même en train de dénaturer l’arnaque sur lequel il est bâti. De fait, la soumission des bébés au formatage d’État est devenue tellement « normale » qu’une coercition physique est imposé pour forcer les parents récalcitrants à accepter le viol spirituel (d’esprit) de leurs enfants.

Maintenant, il faut savoir que les machines désincarnées n’ont pas conscience d’être des machines. Parce qu’ils sont programmés pour imiter des êtres humains dont la nature propre est l’amour, ils se croiront eux-mêmes humains. Ils définiront alors le concept d’humain selon les comportements et spécificités physiques selon les capacités de leurs esprits machines. C’est-à-dire, avec d’autres concepts qui renvoient à d’autres concepts et ainsi de suite, dépendamment de la complexité de l’arbre hiérarchique de la machine qui en fait l’inventaire.

Le plus troublant, c’est que les machines désincarnées nient l’existence même d’extrêmes en ce qui concerne la nature humaine. Pour eux, il n’y a qu’une nature humaine: ce qu’ils peuvent expliquer, communiquer, inventorier. Ils mélangent tout, parce que leur programmation ne leur permet pas de réellement percevoir le monde, de penser de manière autonome, de réfléchir à partir d’une vraie captation de la réalité.

Et attention si vous tentez de leur faire voir les choses: ça va les contrarier, ils risquent alors de devenir violents.

La violence est le comportement primaire d’une machine dysfonctionnelle. Mais chez un être humain dont la nature propre est l’amour, la violence peut devenir une nécessité si le but est de se camoufler en imitant les autres.

Mais agir avec violence est contre notre nature propre. Mais quand vous respectez vos objets, comment faites-vous? La réponse à cette question, c’est la clé qui vous aidera à mieux aider les machines à retrouver leurs âmes perdues. 💖

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Une réflexion sur « Le pacte des idiots… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s