Un but tel quel…

L’amour véritable n’est pas redevable. En fait, c’est l’insécurité qui nous pousse à redonner au suivant…

D’après moi, l’amour ne peut être que sincère. S’il y a des intentions cachées, alors ce n’est plus vraiment ce qu’on peut appeler de l’amour. Peut-être que c’est bien, peut-être que pas, mais d’après moi, seul l’amour véritable permet d’éviter des conflits. Parce que les intentions derrière un geste sont signes que la personne s’attend à quelque chose. Mais si ce qui arrive n’est pas ce que la personne avait souhaité, elle sera déçue.

L’amour véritable n’est pas une source de déception, car l’amour véritable n’est pas redevable. Ça peut être un peu difficile à comprendre, puisque l’amour est infini. Mais si l’amour n’est pas redevable, et il est infini, alors c’est la peur qui l’empêche l’amour de tout imprégner.

S’attacher à quelqu’un ou à quelque chose c’est d’après moi un signe de vouloir se sentir en sécurité.

Aimer quelqu’un, vouloir s’en approcher, ça fait partie de la vie. Aimer la vie c’est très important, parce que tout le reste ne devrait pas nous concerner. Mais la vie est faite d’imprévus. Alors, aimer la vie, ça veut dire qu’on ne doit pas forcer l’amour à tout prix. Pour se distraire, on peut s’entourer d’objets, et même être concerné par la finalité de ces choses. Mais l’attachement à tout prix, ça ne devrait pas être le prix à payer si on veut véritablement aimer la vie.

Pour vraiment aimer la vie, il faut savoir que la mort existe.

Avoir peur de la mort, c’est naturel. Mais la peur limite le sens que peut nous donner l’amour. Parce que si on oublie qu’on va mourir un jour, qu’on oublie que la mort existe, on ne va pas vraiment vivre sa vie. Si la mort fait partie de la vie, c’est que la vie est plus grande que la mort. Alors, l’amour véritable de la vie implique que la mort n’est pas infinie.

L’amour n’est pas cohérente. Elle n’est pas non plus incohérente.

Si l’amour avait un but, il suffirait d’atteindre ce but pour ne plus avoir à s’en préoccuper. Mais l’amour étant éternelle et infinie, quand-même bien que ce soit un but, il ne sera jamais atteint selon nos sens humains. Selon moi, l’amour véritable, c’est peut-être ça le dieu véritable en toutes choses. Ce n’est pas une question de religion, ou même de spiritualité. Ceux qui disent que l’amour n’existe pas, ont-ils compris quoi que ce soit à la vie?

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Une réflexion sur « Un but tel quel… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s