Le bonheur dans la liberté et l’indépendance: la reconnaissance de l’influence des Premiers Peuples sur la culture québécoise — Décolonisons

Par Josianne Grenier Une question de survie On connaît tou·te·s cette histoire là dans les grandes lignes: à l’hiver 1536, sur les 110 hommes de l’équipage de Jacques Cartier, 25 ont succombé au scorbut et 40 autres sont dans un état désespéré, extrêmement faibles, les corps couverts de plaies, les gencives pourries et les dents […]

via Le bonheur dans la liberté et l’indépendance: la reconnaissance de l’influence des Premiers Peuples sur la culture québécoise — Décolonisons

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s