Des maîtres de politique, une (petite) vision du futur…

( Ceci est un texte très expérimental qu’il ne faudrait pas prendre trop au sérieux présentement. Mais on ne sait pas ce que nous réserve l’avenir, alors il faut tenter n’importe quoi…)

Présentement…

Notre réalité sociétale est actuellement basée sur un corpus de superstitions, de savoirs-faire empiriques, et de contre-vérités. Le maintien en place de cette fiction moyenâgeuse par une force physique artificielle sous avatar humain est selon moi ce qui nous empêche de nous élever vers une nouvelle réalité comprise comme faisant partie d’un tout universel.

Mais pour communiquer au plus grand nombre l’idée que nous sommes un tout, et que présentement nous sommes à l’âge de pierre en ce qui concerne la structure de nos sociétés, ça va prendre une révolution conceptuelle…

Après la révolution…

Il n’y aura plus d’élections, et il n’y aura plus de décideurs. Tout le monde sera libre, à condition de respecter les lois de la politique qualitique. La politique sera alors considéré comme le lien entre le monde des esprits, et le monde matériel. Parce qu’il y aura une science spécifique pour les esprits, ça sera alors possible pour tous et chacun de prévoir son futur au niveau de ses interactions avec le monde matériel. Les lois politiques ne seront pas imposés de force, mais seront vécues comme des évidences, tout comme présentement la gravité et l’électromagnétisme sont des évidences pour nous.

Chaque enfant devra apprendre les rudiments de la politique. Et la politique d’après-révolution sera complètement différente de la pseudo-politique (ou politique classique) qui nous gouverne présentement. Pour enseigner la politique, il y aura des maîtres.

Il y aura encore des courants philosophiques, et même des religions. Mais la révolution qui aura eue lieue aura une fois pour toutes entraîné un changement conceptuel permanent dans l’humanité qui fait que les sages et les gourous d’aujourd’hui seront le commun des mortels dans le futur. En fait, il se pourrait bien qu’on trouve ces mots comme archaïques, comme venants d’une réalité moins consciente où les différents qualita d’idées étaient éparpillés sans raison.

Du fait de la maîtrise de la politique, tout le monde ou presque aura la connaissance des concepts, et des idées. Parce que les interactions avec le monde physique ne sont que des applications arbitraires d’idées venant des esprits, et que tout le monde connaîtra tous les qualitum (la qualitique), on peut dire que dans l’après révolution, tout le monde ou presque sera en quelque sorte omniscient. Et l’omniscience ne viendra pas grâce à des technologies ou des changements génétiques. Tout ce qui est nécessaire pour cela, c’est de développer la politique qualitique, et de faire la révolution conceptuelle. Peut-être que la révolution conceptuelle se fera en même temps que le développement de la qualitique, on ne sait pas…

Et après l’après révolution…

Je ne sais pas, c’est pas clair.

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Une réflexion sur « Des maîtres de politique, une (petite) vision du futur… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s