Les politiciens sont les neurones de la société.

Là, en lisant ce titre, vous vous dites sûrement « pauvre leresidue, il a fait une intoxication alimentaire ». Eh bien non, le délire ne fait que commencer…

Dans un corps humain, l’élite, les neurones du cerveau, sont dans le crâne. Et parce que c’est l’élite, c’est en haut du corps.

Les corps biologiques sont faits de cellules. Les cellules sont faites de protéines. Les protéines, elles, peuvent faire d’autres trucs. L’ADN est le code source des cellules. C’est lui qui dit comment construire quoi, et quand. Les cellules peuvent être spécialisées, comme celles du foie. Ou bien, elles peuvent être vierges, comme les cellules souche.

Les différents réseaux du corps permettent la distributions des nutriments, des protéines et des enzymes.

L’instinct de survie présuppose que le corps se sait en vie. Plus un corps est intelligent, plus il aura des stratégies de survies sophistiqués.

Dans notre société, les travailleurs sont comme des cellules. Ils produisent des choses. Souvent, le même type de travailleur va produire le même type de choses tout au long de son projet de vie. Les nutriments du travail, sont les matières premières.

Les réseaux de distributions, tels les routes, chemins de fer, ou l’avion, permettent le transport des matières premières, des produits de consommation, de la nourriture pour les travailleurs, etc.

Les cellules ont besoins de sources d’énergie, tel le glucose, pour bien travailler. Les travailleurs ont besoin d’argent, pour leur permettre d’échanger avec les distributeurs de nourritures et de produits.

Une société c’est comme un corps biologique. Elle doit attaquer et conquérir de nouveaux territoires pour pouvoir continuer à croître. Parce qu’une société ce n’est pas un être humain, la société ne peut pas voyager. Ce sont les voyageurs qui doivent venir à elle.

Les politiciens veulent faciliter les échanges de travailleurs, les échanges de matières première, les échanges de produits. Mais avant tout, les politiciens se savent l’élite, ils sont au dessus de nous. Ce sont eux qui prennent les décisions. Et les décisions sont toujours prisent dans un seul but : le maintien des stratégies de survie de la société.

On dirait qu’ils veulent (les politiciens) qu’il y ait qu’une seule société, une société globale, multilatérale. Bien sûr il n’y aurait plus de guerres, et seuls les criminels terroristes seraient contre la société planétaires…

Une société planétaire, c’est un peu comme si la Terre entière n’était qu’un organisme unique. Croyez-vous que si les cellules de nos corps pouvaient percevoir autre chose que l’ADN comme moyen de création, qu’ils se contenteraient de l’austérité de leur programmation?

Pour détruire des cellules, le corps humain a tout un armada : des enzymes, des globules blancs. Ces anticorps s’assurent qu’il n’y ait pas d’organismes étrangers dans les corps. Parce qu’un corps malade, c’est un corps qui peut cesser d’exister.

Quand les politiciens seront réellement les neurones de notre société planétaire, ils ne feront qu’à leurs têtes. Nous n’aurons plus le choix, nous devrons nous conformer…

Auteur : leresidue

Découvreur d'humanité (ouais, super prétentieux ^^ )

9 réflexions sur « Les politiciens sont les neurones de la société. »

  1. Mais n’est ce déjà pas le cas ?
    Bon, c’est pour cela que lezommespolitic comme disait Coluche pensent souvent comme des b*tes alors ?
    Plus sérieusement la conclusion, pour moi, démontre que nous avons, au contraire, toujours le choix de refuser de nous con-former.
    Comme disait Houdini (qui n’était pas un mec bien je crois, mais je l’ai peu connue) : mon cerveau est la clé qui me libère(ra).
    Oui absolument que le Plan depuis des siècles et pour les siècles et les siècles, c’est 1 seule église mondiale et 1 seul Gouvernement Mondial et cela est argumenté dans ce PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/01/confessionsdalbertorivera.pdf

    Mais au lieu de dire Amen, nous avons absolument le choix de résister en nous mutualisant et vous savez que pour moi c’est sans arme ni haine ni violence (ça c’est leur truc). On est sans les dents pour la plupart, mais pas sans cerveau, et donc on s’en sert pour se libérer ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/16/benevolement-povre/

    Aimé par 3 personnes

  2. Peut-être une solution serait de ne pas résister, mais de s’associer en groupes et faire sans ‘eux’.
    Il y en aura toujours qui voudront diriger les autres. Alors ceux qui veulent diriger, qu’ils dirigent les choses entre-eux, dans leur propre groupe.
    La solution serait un ‘système’ blindé contre toute corruptions, tout en permettant à ce ‘système’ d’évoluer avec ceux qui l’utilisent, sans pour autant permettre à une minorité d’influencer l’évolution du ‘système’ de manière directe ou indirecte. Mais ça, c’est jouer à Dieu.
    Présentement, ceux qui jouent à Dieu sont des innocents. Il ne faut plus penser en termes de solutions à des problèmes, mais d’architectures à des systèmes dynamiques. Mais ce n’est pas une solution éternelle. L’humanité est un ‘work-in-progress’. La tyrannie arrive lorsque l’on prétend que l’expérience humaine est X alors que plusieurs personnes ont expérimenté Y.

    Aimé par 2 personnes

  3. Dans la série Star Trek, les Borgs ont une solution intéressante permettant l’échange continuel de l’information. Oublions leurs objectifs d’hégémonie, mais même eux ont des dirigeants. Mais tout cela n’est que de la fiction…

    Aimé par 1 personne

  4. Je me souviens de la capitaine Kathryn Janeway. Avec elle et son équipage, les Borgs avaient pris une débarque, si je me souviens bien. Dans StarTrek Nemesis elle était devenue Amirale, tandis que Jean-Luc Picard était toujours capitaine.
    Ça ne fait pas de sens pour moi qu’il y ait une hiérarchie d’autorité si tout le monde ont toutes les informations. C’est comme si chaque Borg se soumettait volontairement à l’autorité une fois assimilé. Mais si c’est volontaire, sont-ils vraiment des Borgs?
    DAns la réalité, les autorités ne peuvent plus cacher des informations puisque internet est là, et si ils doivent cacher des informatiosn pour maintenir leur position d’autorité, et bien tôt ou tard ils se feront assimiler.
    La démocratie, ça fonctionne le mieux quand tout le monde est pareil, ou quand tout le monde est différent?
    DAns StarTrek, il y avait un personnage tout puissant, qui se nomme ‘Q’. De mes souvenirs, je ne crois pas qu’il ait réussi à impressionner Janeway. La diversité c’est mieux, mais c’est peut-être pas très démocratique.

    Aimé par 1 personne

  5. Si tout le monde est pareil, pas besoin de démocratie, un vote et tout le monde est d’accord. La démocratie a été inventée pour accorder les gens différents, mais pas trop.
    ‘Q’ avait réussi à mécontenter ses semblables et il avait été condamné à vivre sans ses pouvoirs.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.