L’Euphorie du Créateur.

On dit que tout ce qui monte doit redescendre. Je crois plutôt que le malheur peut être contagieux, au point de faire perdre tout bonheurs. La lourdeur d’un malheur peut parfois être si massif, que n’importe quoi risque de tomber en sa présence. Mais si tous les soucis s’évanouissaient, que toute la souffrance disparaîtrait, et que tous et chacun étaient libres de trouver des solutions à leurs problèmes, la vie deviendrait légère. Ou tout le moins, suffisamment légère pour ne plus retomber dans un trou noir.

Dans ce texte, je veux vous parler de l’euphorie du créateur ou de la créatrice. D’abord, pourquoi pensez-vous que certaines personnes deviennent musiciens, ou sculpteurs, ou bien peintres? Oui, il y a parfois un talent inné, mais il y a aussi beaucoup d’acquis. Parfois ce talent se révèle assez jeune, mais souvent il s’évanouit au moment où les ‘responsabilités’ entrent en scène. Je vais vous dire un secret. Si ceux qui créent des choses créent des choses, c’est parce qu’ils aiment cela.

On vous dit peut-être que ce n’est pas donné à tout le monde, que chaque personne a un rôle à jouer dans la société. Si vous êtes bon pour chanter, soyez chanteur. Si vous êtes bon au hockey, soyez un sportif. Si vous êtes bon à quoi que ce soit et que cela vous permet de gagner votre ‘vie’, alors faites-le. Sinon, on vous dira que vos rêves étaient ‘irréalistes’ et maintenant revenu sur le plancher des vaches, il faut vous trouver un travail réaliste qui vous fera gagner de l’argent. Sauf que moi j’envisage une société où tout le monde fait ce qui leur plaît, avec des responsabilités communes partagés de manières vertueuse et efficace…

La volonté de vivre vient du fait de trouver beau la vie. Pour que la vie soit belle, ça prend de la beauté. Pour créer de la beauté, il faut des personnes qui prendront le temps de communiquer ce qu’elles elles trouvent beau. Une peinture, une sculpture, de la musique, ou du tricot, ce sont des manière de communiquer la beauté perçue de manière singulière.

Si de moins en moins de personnes ne trouvent de beauté dans la vie, alors de moins en moins de personnes voudront participer à la vie commune. À la place, ils ne penseront qu’à eux, deviendront de simples consommateurs d’une beauté de plus en plus fragile et de moins en moins singulière. La suite on la connaît. Le taux de dépressions et de suicides augmenteront…

Je vais vous dire un autre secret. Quand quelqu’un réussit à façonner la réalité pour la rendre plus belle, cette personne se sent bien. La beauté c’est singulier. Chaque personne a une vision différente de ce qui est beau de ce qui est laid. Dans la vie, ce qui peut sembler plus beau plus jeune, peut devenir banal plus vieux. Alors, de réussir à façonner une partie de la réalité pour la rendre plus belle pour tout le monde, ce n’est pas donné à tout le monde…

Mais ce n’est pas nécessaire de changer le monde entier, pour se sentir bien. Le bonheur, c’est spirituel, plus de monde sont heureux, plus le bonheur est facile à atteindre. Plus de monde sont malheureux, plus le bonheur est difficile à atteindre.

Certaines personnes nous disent que tout ce qui monte doit redescendre. Supposément, si quelqu’un est heureux quelque part, ça prend une autre personne qui devra être malheureuse quelque part d’autre. Ce n’est pas comme cela que la spiritualité fonctionne. La spiritualité n’est pas basée sur un équilibre. Le matérialisme, oui, a besoin d’un équilibre. Mais nous sommes bien plus que du matériel. Nous sommes des créateurs et des créatrices. Les lois de la création sont faites pour être brisés. Pensez-vous qu’il y a une structure dans ce texte? Pourquoi devrais-je me contraindre à quoi que ce soit qui me rendrait la vie plus difficile?

S’il y a une chose que vous devez vous souvenir de ce texte, c’est celle-ci : Le plaisir de détruire quelque chose est éphémère, mais le bonheur de construire quelque chose n’a pas de limites. Si vos politiciens vous semblent euphoriques, c’est parce qu’ils le sont. Mais c’est un plaisir qui n’est pas contagieux. Pourquoi? Parce que ce n’est pas du bonheur, ce qu’ils font ce n’est pas beau. Soyez les créateurs de la réalité. La politique de la vie, c’est laid.

Auteur : leresidue

Découvreur d'humanité (ouais, super prétentieux ^^ )

4 réflexions sur « L’Euphorie du Créateur. »

  1. J’avais eu l’idée pour cet article il y a plusieurs jours, mais j’ai écrit l’article trop tard, l’idée s’était envolée. Ce n’est pas l’article que je voulais écrire au départ.
    Ça m’arrive souvent d’avoir des idées, mais une fois l’article écrit, ce n’est pas comme c’était dans ma tête au moment d’avoir l’idée. C’est parce que j’attends parfois trop longtemps pour écrire.
    Si l’inspiration revient, je vais peut-être réessayer avec cet idée.

    Je ne sais pas exactement ce qui vous laisse perplexe dans mon article. C’est peut-être l’idée de détruire pour le plaisir. Personnellement, j’essaie de ne rien détruire. Si j’ai un livre neuf, je vais essayer de ne pas le ‘casser’. Je ne tue pas non plus les insectes en général, et si j’en tue un, ce n’est pas de gaieté de coeur. Pour moi le plaisir de détruire, c’est plutôt dans le sens de consommer quelque chose de déjà fait, plutôt que de respecter ce qui existe. Pour moi, le gaspillage est une forme de destruction. En écrivant mon article, je ne m’attendais pas à écrire sur les politiciens. Mais c’est ce que cela a donné. À vrai dire, pour moi, écrire c’est un peu comme une aventure.

    Enfin, ce que je voulais dire dans mon article, c’est que tout le monde est créateur. Tout le monde crée. Le simple fait d’être en vie est une création en cours. Rien n’est laid, sinon le fait de vouloir étouffer la vie. Pour moi il n’y a pas vraiment de méchants ou de gentils. Le problème ce ne sont pas tant les politiciens, mais ceux qui s’y conforment juste pour le jeu de paraître. Le ‘paraître’ est une supercherie, c’est un jeu de séduction pour ne pas montrer qui nous sommes réellement. L’art c’est une sorte de ‘paraître’. Mais pour être un artiste il faut savoir être sincère avec soi-même.

    Si chacun et chacune n’avait pas honte d’être qui il/elle est vraiment, la vie serait plus simple. Parce que la vrai vie, elle, ne fait que de la beauté. Ce sont les mensonges qui enlaidissent. D’où viennent les mensonges?

    Je ne crois pas que c’est quelque chose qui vient du genre humain. Je crois que le ‘mentir’ est plus profond que cela.

    Mon commentaire commence à être long. Si vous voulez des précisions, ou si je suis en dehors de la carte, s’il vous plaît dites le moi. J’aime écrire.

    Aimé par 1 personne

  2. En fait, je ne m’attendais pas une telle réponse fleuve 🙂
    Pour le moi le bonheur est un concept qui n’a pas de valeur réelle. Ce concept est réapparu depuis quelques temps comme s’il devait être une bouée de sauvetage au regard d’une société dont les vrais repères et références n’ont pas trouvés de remplacement…
    Les humains fonctionnent différemment des uns des autres même s’ils existent des généralités et des thèmes. A chaque mot sont « opposés » : le mot plaisir par exemple. Il y a le plaisir positif et négatif. Il y a des gens qui vont trouver plaisir à détruire et cela tout le temps (négatif) et d’autres pour qui le plaisir est dans l’action du positif comme plaisir d’offrir, de lire, de jouer ….
     » tout le monde est créateur », oui, mais il y a des créateurs du positif qui on apporté du négatif et comme l’on dit « le malheur des uns fait le bonheur des autres » et cela de tout temps.
    Merci à vous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.