Les limites de la Vérité.

La Vérité n’a de limites que les limites qu’on lui impose. La Vérité n’est pas un but, c’est un parcourt. Ceux qui font comme but de connaître la vérité, en vérité ils s’éloignent du parcourt et ce faisant, s’imposent des limites inutiles.

La Vérité est un parcourt. Ce parcourt est différent pour chaque personne. Donc, la vérité est relative selon les limites que chaque personne s’impose, et de sa perception des choses à un moment donné.

Parce que c’est un parcourt, la Vérité n’est pas figée dans le temps. En fait, le temps prends partie intégrante pour nous faire parcourir la réalité, pour trouver chacun notre propre vérité.

Le chemin de la Vérité est plus complexe, plus riche et plus profitable que tout autre chemin.

Je ne vais pas vous dire dans ce texte, quel parcourt emprunter. Mais je peux tout de même vous donner des conseils pour vous permettre de déceler chez les autres, si leurs parcourt à eux c’est celui de leur vérité. Attention, chaque personne a son libre-arbitre. Alors c’est tout-à-fait possible, même souhaitable, de changer de parcourt à un moment de la vie. Parce que le but de la vie, ce n’est pas la destination. Le but de la vie, c’est le chemin qui aura été parcouru. Alors, en empruntant le parcourt de la Vérité, le chemin sera plus riche et plus profitable…

Premier conseil, écoutez votre cœur. Vos émotions, votre intuition, ne permettent pas de jauger si quelqu’un vous ment ou vous dit la vérité. Mais en connaissant l’effet de ses remarques sur vous, vous pouvez évaluer si sa vérité est compatible avec la vôtre. Si vous connaissez votre vérité, et que la vérité de l’autre personne ne vous contraint pas à dévier de votre route, alors écoutez votre intuition avec cette personne-là.

Deuxième conseil, réfléchissez. Vous ne pouvez pas juger de quelque chose selon les émotions que cela vous fait vivre. Parce que le but des émotions, c’est de vous guider au travers de votre propre vérité. Si un contexte vous fait vivre des émotions négatives, et que vous ne voulez plus vivre ces émotions négatives, une solution c’est de vous retirer du contexte. Une autre solution, c’est de vous questionner sur votre propre vérité. Est-ce que votre vérité vous permet d’avoir une vie plus riche, plus profitable? Et si c’est le cas, cette vérité force-t-elle les autres à vivre des contextes désagréables? Si les autres ne peuvent pas vivre selon leurs propres vérités, parce que vous les empêchez, cela ne brime-t-il pas le libre-arbitre de tous et chacun? Est-ce que leurs vérités à eux, brimeraient votre libre-arbitre à trouver votre propre vérité, si eux aussi vivaient de manières prospères et riches? Si votre parcourt vous ne semble pas vrai, que vous pourriez avoir un cheminement plus riche et plus profitable, alors, qui vous empêchent de redéfinir votre vérité? Devez vous mentir, pour maintenir le parcourt de votre vérité?

Troisième conseil, la vérité ce n’est pas les décisions prises. Un fait, c’est simplement, quelque chose qui a été fait, qui pourrait être fait de la même manière, ou différemment, si l’occasion de le refaire se présentait à nouveau. Différentes personnes peuvent faire les choses différemment selon le contexte entourant le problème à régler. C’est leur parcourt de vie, leur vérité, qui fait qu’une solution trouvée sera mieux ou pire qu’une autre. C’est votre décision à vous, si une solution qui a été prise dans le passé correspond ou non à votre vérité. Parce que la vérité n’est pas coulée dans le béton, vous n’avez pas à vous contraindre à vivre la vérité des autres si ces vérités ne sont pas compatibles avec la vôtre.

Quatrième conseil, vous êtes unique. Il n’y a qu’une seule vérité, et c’est la vôtre. Comme il y a une seule vérité pour chaque personne, qui est la vérité unique de chaque personne, vous ne pourrez jamais vous mettre entièrement dans les souliers d’une autre personne. Donc, vous ne pourrez jamais vraiment savoir si les autres vous mentent, ou si vous, vous mentez aux autres sans le vouloir. Le seul moyen de ne pas s’en faire c’est d’être vigilant envers tout ce qui peut vous faire dévier de votre parcourt. Attention, si vous êtes unique, que votre vérité est la vôtre, lorsque vous vous mettrez à adopter les vérités des autres, vous dévierez de votre parcourt, et vous serez ainsi moins prospère, et aurez une vie moins riche. À ce moment-là, vous devrez vous contenter de ce que vous aurez, ou bien, de changer à nouveau votre vérité qui, espérons-le, vous redeviendra unique.

Cinquième et dernier conseil, les autres sont comme vous! Si vous connaissez les autres, vous finirez par vous connaître vous-même. Et si vous vous connaissez vous-mêmes, vous allez finir par connaître les autres. D’avoir une conscience des autres et de soi-même va faire grandir le champ des possibilités. Et un champ assez grand pour tout le monde pour avoir chacun et chacune sa propre vérité, va permettre d’avoir une complexité et une richesse de vie inouïe. Mais si vous ne réussissez jamais à comprendre que ce qui unit tout le monde c’est le libre-arbitre, alors vous risquerez d’attendre longtemps votre vérité. Et quand vous l’aurez trouvé, aurez-vous le courage de parcourir ce chemin?

En terminant, sachez que le moyen le plus facile de vous faire dévier de votre vérité, c’est de vous faire tourner en rond. Pourquoi les mots peuvent dire le contraire de ce qu’ils devraient dire? Pourquoi l’économie nous fait gaspiller? Pourquoi le progrès nous fait régresser? Depuis quand c’est acceptable que le profit se fasse au dépend des autres? Depuis quand une démocratie c’est la tyrannie de la majorité? Pourquoi ce sont des personnes qui habitent dans des châteaux qui décident de votre environnement futur? Pourquoi la propriété des uns se fait au dépend de la collectivité de tout le monde? Pourquoi il faut gagner sa vie, alors qu’elle nous appartient de naissance? Pourquoi la normalité veut dire quelque chose de différent de ce que vous êtes tous? Pourquoi?

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s