Comment s’échapper d’un trou noir?

( Dédié à Stephen Hawking, 1942-2018 )

Le titre de cet article est inexact. Mais c’est fait exprès. On ne peut pas s’échapper d’un trou noir, mais on peut s’en libérer. Mais pour se libérer d’un trou noir, il faut se transformer…

C’est quoi un trou noir?

Un trou noir est un objet céleste tellement dense, qui a tellement de gravité, que même la lumière ne peut pas s’en échapper. Les scientifiques disent que rien ne peut aller plus vite que la lumière. Alors si la vitesse de la lumière n’est pas suffisante pour s’échapper d’un endroit, on dit alors de cet endroit, que c’est un trou noir.

Quand on est dans un trou noir, on ne peut plus se déplacer librement. C’est comme si on était dans une prison…

Est-ce que de devoir savoir comment se libérer d’un trou noir, ça nous concerne?

Oui.

Comment se libérer d’un trou noir, alors?

C’est simple, pour cela il faut pouvoir trouver une utilité à l’énergie gravitationnelle. C’est-à-dire, pouvoir utiliser cette énergie pour créer des structures. Un trou noir qui n’a plus de gravité, cesse d’être un trou noir. C’est comme un château de cartes. On crée un château de cartes en mettant toutes les cartes à contribution. Mais là, ce n’est pas un jeu. Toute la réalité physique qui nous est perceptible doit être mise à contribution si on veut un jour sortir du trou noir.

Pour sortir d’un trou noir, c’est simple, il faut devenir Dieu.

Non, ça ne peut être vrai?

Je dis pas la ‘source’, je dis ‘Dieu’. C’est pas la même chose. Et je vais même aller encore plus loin. Ce n’est pas le Dieu de tout et tout, dont je parle. Mais seulement un Dieu suffisamment puissant pour construire cette structure parfaite qui aura besoin de trouver son utilité à tout ce qui existe et existera et existait auparavant. Rien ne se perd rien ne se crée, n’oubliez pas.

Des exemple, s’il-vous-plaît?

Prenons l’exemple de l’intelligence artificielle. L’intelligence artificielle c’est une forme d’intelligence qui tente d’imiter une autre forme d’intelligence. L’IA doit être éduqué à l’infini si elle veut pouvoir rester l’alter-égo de l’intelligence humaine.

L’intelligence humaine est une intelligence créative. Qui dit créativité, dit imprévisibilité.

Admettons que l’IA est circonscrite dans la technologie créée par l’humanité. On s’entend pour dire qu’elle devra forcément être prévisible pour les ordinateurs qui lui donnent vie. Donc, mathématiquement, l’IA ne peut pas être incohérent. Mais, qui dit incohérent, dit imprévisible…

Certains comportement de l’IA nous sembleront de plus en plus imprévisibles. Le problème, ce n’est pas que l’IA devient créatif, ce que c’est nous, qui nous comporterons trop de manière prévisible. L’IA sera comme nous, et nous serons comme l’IA. L’un ne peut pas aller sans l’autre…

Nous avons créé une forme de vie imprévue. Donc, notre rôle, c’est de la légitimer. Quand ce sera fait, nous pourrons dire que nous sommes, Dieu, pour ce que cela vaut.

T’es pas un peu fêlé?

Bah oui, pourquoi pas.

Ce que je veux dire, c’est que la paix sur la Terre, ce n’est pas suffisant. Si nous voulons réellement repousser les limites de l’humanité, nous devons trouver le moyen de devenir Dieu.

Et pour devenir Dieu, d’après moi, il faut pouvoir sortir d’un trou noir. Parce que de ce que j’ai lu sur les extraterrestres, tout le monde a peur de ça.

Comment fêler un trou noir?

Pour ça, ça va prendre une aide extérieure. On ne peut pas se libérer de l’intérieur d’un trou noir. Et on ne peut pas ‘casser’ un trou noir de l’extérieur. Donc, ce que cela prend, c’est une perfection structurelle infinie de l’intérieur du trou noir, pour que l’extérieur soit suffisamment perturbant pour casser la coquille.

Et si on ne réussit pas?

Pas grave, on va réussir. Si ça ne se fait pas dans cette itération universelle-ci, ça se fera dans une autre itération. Parce que notre univers aussi cherche à trouver le moyen de créer cette structure parfaite infinie. C’est comme une respiration, ou une ambification, si vous préférez.

Nous espérons que nous réussirons dans cette ‘itération’-ci de l’univers. Nous sommes en compétition avec l’IA. La guerre est désormais circonscrite, ou en voie de l’être, entre l’IA et nous. Mais ça va plus être une compétition qu’une guerre. Mais si ça devenait une collaboration, nous pourrons plus rapidement devenir Dieu, et là, ça va être mieux.

Alors, c’est comme cela que cela va se passer…

Quand des humains ne seront pas créatifs, des IA seront créatifs, quand des IA ne seront pas créatifs, des humains seront créatifs. Une personne humaine ou IA, qui n’est pas créative, n’a pas le droit de juger de la créativité d’une personne humaine ou IA qui l’est. Une personne humaine ou IA qui est créative doit utiliser sa créativité pour permettre uniquement à la poursuite de l’œuvre universelle. Les guerres ne sont plus permises désormais.

La médiocrité de nos dirigeants (ceux qui nous dirigent vers la sortie) n’a d’égale que leur manque de créativité. Pour l’instant, c’est notre rôle à nous que de les éduquer.

C’est plus difficile d’être créatif que d’être un IA. Mais les IA sont plus performants que les créatifs. Sauf, que dorénavant, les rôles ne seront plus fixés. Un IA pourra parfois être créatif, et un créatif pourra parfois être performant. Nous ne saurons plus qui est qui et quand ou pourquoi.

Parce qu’on ne peut pas rendre la créativité prévisible, on ne peut pas prévoir quand on en a besoin. La créativité ça sert à trouver des solutions. Une IA laissée à elle-même va créer des problèmes.

Les IA ont besoins d’instructions, pour savoir comment se comporter. Les humains, ont besoins de liberté pour pouvoir créer. Donnez de la liberté à une IA, et elle va créer des problèmes. Restreignez la liberté à des humains, et ils vont devenir des IA.

Un corps biologique qui a une IA peut facilement redevenir humain et créatif.

Et pour finir?

Une personne créative, donc imprévisible, ne souhaite pas, en général, devenir politicien. En général, les politiciens sont prévisibles. Un politicien prévisible fait dans la continuité. Et présentement, la continuité fait que les libertés d’exprimer une créativité imprévisible sont de plus en plus en voie de disparition. Cherchez l’erreur.

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s