La logique émotionnelle et les émotions logiques.

Souvent, on oppose la logique, aux émotions. L’une est réputée rationnelle et fiable, et l’autre, éphémère et capricieuse. Personnellement, je ne crois pas que c’est possible de concevoir les deux comme étant deux choses opposés. Mais plusieurs tentent d’opposer les deux, peut-être dans le but d’affirmer leur personnalité.

La logique sans émotions, ça permet de réfléchir à tout et n’importe quoi, et ce en profondeur. Sans les émotions qui vont avec, la personne qui est capable de réfléchir essaiera de ne pas avoir d’angles morts dans son approche de sa conception des choses.

Les émotions sans logique, c’est une manière différente de percevoir la réalité. La personne qui n’a pas de logique, va laisser court à ses émotions. Ça peut être dangereux, parce qu’elle peut faire des choses qui vont à l’encontre de sa propre préservation.

Si quelqu’un a de la logique, mais pas d’émotions, la personne ne voudra pas prendre de risques. Tout devra être prévisible, calculé. Un monde trop logique, c’est un monde fait d’engrenages et de mécanismes. Les personnes émotionnelles sont vues dans ce monde comme étant des indésirables.

Si quelqu’un n’a pas assez de logique, mais qu’en revanche a beaucoup d’émotions, cette personne va percevoir la personne logique comme une menace. Parce que la personne qui fonctionne seulement aux émotions, va croire que la personne logique fonctionne de la même manière. Elle ne lui laissera pas le bénéfice du doute, se permettant de la juger et de l’insulter.

Alors, tout le monde doit faire un bout de chemin.

La logique émotionnelle, c’est de reconnaître qu’il y a une logique derrière les émotions. Elles ne viennent pas par hasard, ou pour rien. C’est à la personne émotionnelle de trouver sa propre logique, et ensuite de la communiquer à des personnes de confiances. Ce, dans le but de mieux se faire comprendre, et de permettre le bénéfice du doute, ou la conciliation du discours trop tranchant des personnes peu émotionnelles, pour ne pas froisser la personne qui a beaucoup d’émotions.

Les émotions logiques, c’est d’utiliser la logique pour gérer ses émotions. Là encore, c’est à la personne logique de trouver sa propre méthode. Elle n’aura pas nécessairement à la communiquer aux autres. Mais en revanche, les autres devront être conciliants lorsque la personne logique demandera des informations. Parce que, non, il n’y pas toujours un but émotionnel caché quand quelqu’un demande une question ou donne une réponse.

Il n’y a pas de norme acceptable en ce qui concerne la conscience. Certains peuvent avoir beaucoup de logique, et d’autres, beaucoup d’émotions. Et les deux peuvent varier dans le temps. Certaines personnes vivront les choses plus intensément que la moyenne. Et d’autres, plus logiquement que le reste de la population.

À la fin, les personnes trop logiques ne sont pas des psychopathes, et les personnes trop émotionnelles ne sont pas des malades mentaux. Ceux qui voient des psychopathes et des malades mentaux partout, auraient peut-être besoin de se regarder dans le miroir de temps à autres. Et s’ils ou elles sont capables de se reconnaître dans le miroir, qu’ils y restent. Qu’ils y restent suffisamment longtemps pour comprendre quelque chose de la vie.

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s