L’handicap du contrôle.

Je voulais d’abord mettre le mot ‘cancer’ dans le titre de ce texte, mais je me suis abstenu. Pour moi, un cancer, c’est quelque chose qui va à l’encontre de la nature de l’univers. Le cancer est donc, une lubie débilitante. C’est une lubie, parce qu’elle décide de vénérer la fausseté plutôt que la vérité de l’harmonie, et c’est débilitant, parce que le cancer peut être contagieux.

D’après moi, toute chose artificielle est due à un art. On ne peut pas vraiment mesurer ce qu’est une œuvre d’art. Soit elle est plaisante, soit elle déplaît. Soit on l’admire, soit on l’ignore. Si on admire la nature, ça doit être parce qu’elle est plaisante. Si elle est plaisante, elle est peut-être artificielle. Mais si elle l’est pas, peut-être devons-nous nous demander si notre habileté à percevoir l’est, elle, artificielle.

Parce que c’est vrai, la nature est beaucoup plus belle que ce que l’on peut percevoir d’elle. Nos yeux sont limités, il y a beaucoup plus de couleurs que ça dans l’éternité. Nos oreilles n’entendent pas tout. Nos sens tactiles ne perçoivent pas tout. Notre vision 3D nous limite dans notre compréhension de la réalité. Nous sommes trompés pas nos sens. Mais malgré tout, nous somme capables de voir la beauté quand elle se manifeste à nous.

D’après moi, le cancer se développe lorsqu’il n’y a plus de commune mesure entre les capacités naturelles de contraintes et d’allocations d’un organisme. C’est à dire, lorsqu’un équilibre se romps, un dynamisme aléatoire se met en œuvre. On peut très bien accepter que tout existe pour une raison. On peut même trouver cela beau. Mais le cancer c’est jamais beau. Le cancer ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Quand il n’y a plus de commune mesure entre les contraintes et les allocations, le cancer surgit. Ceux qui ont de plus en plus, veulent en avoir de plus en plus, et ceux qui contrôles veulent de plus en plus contrôler. Qu’y arrive-t-il quand ceux qui contrôlent sont ceux qui obtiennent tout? Le cancer!

Je ne vais pas parler de biologie, mais de conscience. J’ai identifié un cancer. Ce sont les dits nombres ‘entiers’. Un nombre entier, c’est un nombre qui n’a pas de décimales après la virgule. Ça peut être par exemple, 1, ou 3, ou 8, ou bien -2, -3, ou même 0. Pour limiter la propagation de ce cancer, il faut d’abord comprendre, que seul le 1 est un nombre. Tous les autres nombres entiers sont soit construits à partir de 1, et le signe – est là pour indiquer si le nombre est à gauche ou à droite du zéro. Le cancer ici, qui est causé par le radical 0, est le cancer de la mesure. C’est d’ailleurs le titre original que je voulais donner à cet article.

Dans la nature, le ratio qui permet l’harmonie est le nombre d’or. Il y a plein de manières de construire ce ratio. D’ailleurs, c’est ce ratio qui permet les symétries les plus stables. La stabilité, c’est l’équilibre entre les contraintes et les allocations. Pour moi, un surplus d’énergie est une allocation, et un déficit d’énergie, est une contrainte.

Les nombres entiers sont artificiels. Certaines personnes peuvent trouver cela beau. Après tout, tous les goûts sont dans la nature. Le problème, c’est que les contraintes mises en places forcent tout le monde à alimenter cet artifice. Et parce que toutes les sciences et technologies modernes qui sont admises au grand public sont conçus à partir des nombres entiers, toute vie sur Terre est aujourd’hui menacée.

Le remède, c’est la liberté de conscience, et le libre-arbitre. Pourquoi? Parce que la liberté de conscience va permettre l’élargissement de l’harmonie et de la beauté. Et le libre-arbitre va permettre de (re)découvrir une nouvelle forme de science. Une des prémisse de cette nouvelle forme de science se nomme ‘énergie libre’.

Mais ceux qui contrôlent ont besoin de mesurer. Parce que le contrôle de la mesure permet de redistribuer l’énergie de création plutôt que la laisser libre. C’est-à-dire, que toute mesure est faite dans le but de contrôler. Toute mesure contrôlé doit être faite par une personne qui est redevable à une autre personne qui est elle-même redevable et ainsi de suite. À la fin, plus personne est responsable de rien du tout, et le cancer de la mesure se propage.

Les nombres entier permettent la mesure. Les nombres à base du ratio d’or le permettent aussi, mais, et là vous devrez faire un acte de foi, sans toutefois développer un cancer. Parce que le ratio d’or sait que le pouvoir cancéreux d’une mesure hors de contrôle empêche aux humains d’atteindre leur plein potentiel.

Le nombre d’or est bien beau. Et il permet la mesure du contrôle!

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

3 réflexions sur « L’handicap du contrôle. »

    1. Les nombres 1 à 9 sont un alphabet. Le nombre d’or est un mot logique. C’est un peu comme un horcrux dans Harry Potter. On met la lubie de la mesure dans le nombre d’or, et ensuite, on utilise le nombre d’or, plus besoin de lubies.
      Mais ce qui est bien, c’est que le nombre d’or, contrairement à Harry Potter, ça existe pour de vrai. 🙂
      Le pouvoir sur soi-même je ne trouve pas cela vilain. Mais avoir du pouvoir sur les autres, c’est pas bien. Ce que je souhaite dire, c’est que si quelqu’un a le pouvoir sur lui/elle-même, cette personne aura elle-même comme exemple pour ne pas vouloir avoir de pouvoir sur les autres. Et là, je ne parle pas de pouvoir relatif, mais de pouvoir total, incluant le pouvoir sur sa propre génétique, et sa propre conscience. Présentement tout est trop interconnecté. Je ne parle pas d’internet, je parle que nous n’avons pas vraiment de pouvoir total sur nous-même. Ça prendrait un électrochoc, pour permettre à la liberté de conscience et au libre-arbitre de réémerger du coffre fort des ombres.
      L’énergie libre existe réellement. Ça permettrait l’émergence d’une civilisation nouvelle. Parce que notre civilisation actuelle, c’est clair pour beaucoup de monde qu’elle est à l’agonie.
      Recherchez ‘énergie libre’ dans youtube. Vous verrez que c’est le futur. La science actuelle a une certaine logique, mais n’a pas une logique totale. Le principe d’incomplétude de Gödel, d’après moi, serait invalide avec une logique trinaire plutôt que binaire. Mais je n’ai jamais essayé. 😉

      Les preuves mathématiques les plus simples sont les plus élégantes. Mais, il peut y avoir de chiffres même s’il y a pas de nombres, et des nombres mêmes s’il n’y a pas de chiffres (e, phi, i, etc…). On ne peut pas faire comme s’il n’y avait pas le problème de la mesure, il faut un horcrux! Ici, le horcrux est phi, le nombre d’or. Les autres nombres (pi, e, …) représenteraient d’autres horcruxes. Un peu comme le nombre pi est la limite entre l’intérieur d’un cercle et tout le reste, phi est la limite entre les multiplications et l’exponentiation. C’est à dire, ce que pi est à la géométrie, phi l’est à l’algèbre. Sachant cela, plus besoin d’algèbre pour faire de sciences. Ça prend donc quelque chose de nouveau, une nouvelle forme de science. Je me répète, je n’ai pas les idées claires aujourd’hui.

      Aimé par 1 personne

  1. je ne suis pas sure d’avoir tout compris (pour être honnête j’ai pas compris grand-chose! lol) mais ça me donne plein de sujets à aller creuser, et c’est très chouette, ça me ravit! J’apprends à redevenir curieuse grâce à vos articles, merci!
    cette petit phrase « Les preuves mathématiques les plus simples sont les plus élégantes. », me fait penser qu’en mathématique comme en tout, la simplicité est l’élégance (et vice versa). La simplicité devrait être recherchée en tout, tout le temps. Rendre les choses (et les pensées, les abstractions etc) simples et pas plus simples! (quelqu’un de célèbre a dit cela – je ne retrouve plus de qui il s’agit-, et j’adhère.)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s