La force tranquille.

Si les enfants sont obligés d’aller à l’école, c’est parce qu’ils ont une dette envers la société. Après tout, c’est la société qui les a initié au monde matériel. Et pour que ce monde perdure, les enfants doivent être adaptés.

Un enfant adapté, ce n’est pas du joli. Un enfant adapté, c’est un enfant qui a perdu son innocence. Et l’innocence c’est quoi? L’innocence, d’après moi, c’est de n’avoir jamais connu ce monde.

Alors, qu’est-ce qu’on fait, on se tait? Mais qu’est-ce qui va arriver ensuite? On va se tuer? NON!

Pour s’adapter, ça prend du temps, mais pas de l’énergie. L’énergie, c’est le temps de la société. Je vous assure que la société est un être, et qu’elle a un avoir. Elle nous a promis quoi? L’harmonie? Il y a-t-il de l’harmonie que vous êtes en mesure de percevoir, dans les parages? Je ne crois pas moi, qu’elle soit aussi vivace qu’elle le prétend, notre société.

Moi, pour être en harmonie avec la réalité, j’ai besoin de laisser les énergies me traverser sans avoir besoin de les manipuler. Parce que les manipulations, pour moi, ce sont des erreurs de logique. Je ne souhaite pas vraiment que la société guérisse. Je souhaite plutôt qu’elle se transforme. Logiquement, c’est ça qu’elle devrait faire, si elle était vraiment en vie.

Si la société est morte, pourquoi traîner le cadavre avec nous? Si la société est vivante, pourquoi veut-elle mourir? Qu’est-ce qu’elle a fait de si honteux pour se laisser mourir à petit feu?

Je vous le demande bien. À vous la parole, maintenant.

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

8 réflexions sur « La force tranquille. »

  1. Le plus souvent l’éducation et l’instruction est là pour formater, faire rentrer dans un moule et que nous ayons des comportement adequats par rapport aux attentes des dominants.
    Mais il existe des moyens éducatifs humains qui guident pour être humains, pour être capable d’apporter sa pierre à l’édifice pour le transformer
    je pense à Freinet, Montessori, Steiner et autres

    Aimé par 1 personne

  2. Pour l’école faut t’en prendre à Charlemagne, qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école, mais bon crois-tu que les parents qui bossent toute la journée auraient le temps d’apprendre à lire et à écrire à leurs chérubins ? Pour ne pas avoir connu ce monde il faudrait arrêter la procréation… Ne pas être né… On n’arrête pas de nous bassiner avec les énergies, soit-disant qu’elles sont partout ! certainement ! pourquoi dit-on « tu me bouffes mon énergie » ? La société veut mourir dis-tu ? parce qu’elle a mal, il faut la soigner, de toute façon on meurt tous un jour, alors la société…. Pfff , j’raconte n’importe quoi… rire

    J'aime

    1. Oh non, ce n’est pas n’importe quoi! Je sais pour les parents, pour la souffrance que j’apprend mieux à réaliser. Je connais la chanson de Charlemagne. Drôle de coïncidence s’il en est une, je l’avais apprise à l’école! J’allais dans une école un peu spéciale dans ma jeunesse. Et je peux dire, que bien que je sois curieux (que je prétend), je ne m’étais pas épanouis comme je l’aurai dû. Des parents qui ne sont pas épanouis, forment des enfants qui ne sont pas épanouis. C’est ce que j’essaie de changer, avec mes écrits.

      J'aime

      1. Oui c’est sur que l’éducation que l’on a eu retentit sur notre avenir, on reproduit souvent les mêmes schémas, que veux-tu on fait avec ce que l’on a… j’espère que tu as quand même trouvé ta voie… même si parfois c’est difficile, tes écrits sont bizarres, je ne sais pas si c’est du lard ou du cochon… j’rigole

        Aimé par 1 personne

      2. Bonjour
        Pour l’instant , je ne fais que répondre à ton ( votre ) commentaire ! Dire que des parents qui ne sont pas épanouis forment des enfants qui ne sont pas épanouis est faux ! D’abord , il faudrait m’expliquer ce que signifie  » épanoui » pour toi ? Mes parents étaient ( sont ) des personnes incultes ,sachant à peine écrire sans faire de faute d’orthographe par exemple ,mais…1 ).ils ont trimé tous les deux pour subvenir à nos besoins .
        2) Sur les conseils de mes instituteurs / professeurs , m’ont permis de continuer mes études en se privant pour payer les frais de transport ( pour me rendre au lycée ), pour payer le coût de l’internat etc….Malheureusement , je suis tombé malade et ai du stopper après avoir obtenu mon bac philo . Mais ils sont fiers de moi et moi , je leurs suis reconnaissant .
        F.M

        Aimé par 1 personne

        1. Je ne sais pas exactement à qui s’adresse votre commentaire (ça ne me vexe pas de me faire tutoyer, n’ayez craintes 😉 ) , mais je peux ajouter un touche personnelle. Je ne crois pas que mes parents se soient épanouis, ou suffisamment épanouis dans la vie. Ils ont eux aussi dû se priver beaucoup pour nous deux. Mes parents n’ont peut-être pas eu l’éducation qu’ils auraient voulu ( je n’en sait rien pour être honnête) , mais c’est certains, ils ont fait plus que leur possible pour moi et peut-être pour mon frère (?). Il y a toujours eu des livres chez nous. Autant chez ma mère que chez mon père. ‘autant’ c’est relatif ici, hein. Mon frère est très bon en mécanique, mais il écrit comme un pied, pourtant son style est plus que passable. Moi, c’est une autre affaire. J’ai lâché l’école délibérément. Ce n’était pas par rébellion. C’est que je ne trouvais pas que cela faisait du sens que de s’instruire d’une façon particulière au détriment du reste. Mes parents nous ont supporté, en appliquant pas la même recette pour nous deux.
          Par ‘épanouis’, je veux dire, ‘éclore comme une fleur’. C’est emprunté au vocable ignoble d’un faux poète. Une fleur, lorsqu’elle a éclot, à quoi sert-elle au juste? Oui, je peux voir ça comme çá, tout le monde doit faire des sacrifices personnels. Pas ‘vraiment’ pour détourner le sujet, mais ce faut poète au juste, quels sacrifices personnels a-t-il fait? On parle bien de ‘freud’ ici?

          J'aime

  3. C’est à toi que je m’adressais …..
     » comme une fleur ? » Dans la société actuelle où le seul moteur  » engrais  » est le fric, le profit ,alors effectivement , je n’ai rien compris …..Quand à Freud …..Je ne vois pas ce qu’il vient faire ici …..
    F.

    Aimé par 1 personne

  4. Je lis éparsement le livre de Michel Onfray sur Freud. Je ne prend pas tout pour argent comptant. Mais le monsieur a des points intéressants. /
    Pourquoi, selon vous, la société est tant tournée vers l’argent? À cause des américains, à cause uniquement des américains? Moi j’aime bien détester Sigismund Freud. Pour moi, tous les maux de l’univers sont dues à lui. Bon, c’est peut-être de la projection que je fais. Bon, vous imaginez, si j’arrive à me projeter sur Freud, un vieux monsieur mort il y a longtemps, peut-on dire que le monsieur lui-même est source vexatoire? Sachez que je ne veux pas vous mêler. Mais c’est important pour nous tous de pouvoir voir clair. Si vous souhaitez continuer la conversation, ça me ferait un plaisir de répondre à vos questions selon mes capacités et mes goûts.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s