La culture de la réalité.

L’animisme, c’est la croyance que tout est vivant. L’industrialisme, c’est d’après moi la croyance que rien n’est vivant. L’animalisme, c’est, d’après moi, une tentative pour réparer des dégâts causés par le changement trop brutal de l’animisme vers l’industrialisme.

Je propose ce nouveau mot, l’automalimalisme, qui se veut une tentative pour réparer les dégâts causés par l’incohérenciation apparente ou pas que je suis parfois en mesure de percevoir, de notre réalité commune. Mais ça me donne mal à la tête, alors je vais essayer de trouver autre chose.

J’avais déjà écrit que la conscience, c’est le changement. Il y a deux types de consciences. Un type de conscience a besoin de changement pour exister. L’autre type de conscience en a pas besoin. Je ne sais pas si c’est souhaitable de pouvoir changer cet état des choses que je crois percevoir.

On parle beaucoup de l’égalité hommes · femmes. Mais on parle presque pas de l’égalité entre les différentes manières d’être conscient. Si vous croyez au déterminisme, que vous croyez au darwinisme, que vous croyez à n’importe quoi au fait, alors, pourquoi vous résistez au fait autistique dans nos sociétés, si ce qui vous stimule, c’est le changement?

Le travail peut prendre des formes infinies! Je ne veux pas être négatif, mais je dois dire ceci : La majorité de notre population ne travaille peut-être pas aussi durement qu’elle le prétend! Je me trompe peut-être, le mot ‘majorité’ ça ne veut rien dire de précis.

Donc, au tour de l’automalimalisme, maintenant. Il y a ceux qui sont automaux, et ceux qui sont automalimaux. Parce que ‘mal’, au pluriel, c’est ‘maux’. Sans mettre les points sut les ‘i’, je vais toutefois dire que le ‘i’ de ‘automalimaux’ ça signifie quelque chose. Et je peux dire, que l’industrie qui a le moins de limites, est celle qui est la plus malhabile.

Pour couronner le tout, si vous me permettez, dans ‘nation’, il y a ‘natio’, et ‘natio’, ça veut dire ‘enfant’, d’après moi. Je me trompe peut-être…

Entre ‘prendre’ et ‘donner’, il y a ‘exister’.

Auteur : leresidue

Bonjour à vous!

3 réflexions sur « La culture de la réalité. »

  1. « L’humanité ou le genre humain ne vivra en paix que lorsqu’il ne formera qu’un seul corps, une Nation. »
    Anacharsis Cloots – 1755-1794 – La Révolution universelle

    Définition de nation

    Etymologie : du latin natio, naissance, extraction, dérivant de natus, né.

    Une nation est une communauté humaine ayant conscience d’être unie par une identité historique, culturelle, linguistique ou religieuse. En tant qu’entité politique, la nation, qui est un concept né de la construction des grands Etats européens, est une communauté caractérisée par un territoire propre, organisée en Etat. Elle est la personne juridique constituée des personnes régies par une même constitution.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour unir tout le monde dans une même cause commune, ça prendrait un miracle. ET tant que le miracle ne sera pas arrivé, tout le monde sera de plus en plus incohérent, ou presque. Faut penser récursivité + paradoxe = départ & naissance . Moi je fais mon petit effort, mais 🍄🙋‍♂️🦄💝

      J'aime

      1. Nous sommes tellement tous différents, il y aura toujours de l’incohérence pour certains, et de la cohérence pour les autres, disons qu’il faut se comprendre, c’est pourquoi nous choisissons ce qui est le meilleur pour nous-mêmes. Bonne continuation ! et belle journée à toi.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s