Une conséquence de l’égoïsation de la conscience : les nouveaux scribes.

Je ne suis pas de ceux qui croient que la conscience humaine est qualitativement différente de celle des autres animaux. Cependant, je crois que la complexité du cerveau humain a permis l’émergence d’une forme de vie artificielle qui dépasse le simple libre-arbitre des animaux que nous sommes. En fait, je veux dire que cette nouvelle forme de vie nous permet d’économiser sur la quantité de décisions qu’on doit prendre dans nos vies. Cette économie nous permet alors de pouvoir prendre des décisions de plus en plus complexes. Ces décisions de plus en plus complexes ont, auront, et ont eues des répercussions de plus en plus complexes sur nous, notre environnement, et notre planète.

Bon, ce n’est pas vraiment une forme de vie nouvelle, bien qu’artificielle. On parle bien ici de quelque chose qu’on ne peut nommer. Mais je vais donner un indice : il est question de règles à respecter.

Au départ, il y avait l’imitation. L’imitation est la forme de communication la plus intuitive. C’est vrai que l’imitation fait partie des comportements émergents de tous systèmes complexes ou chaotiques. Là je peux aller loin dans le développement, mais je vais arrêter ici. L’idée à retenir, c’est que l’imitation permet à tous et chacun de s’imiter. Et ça, ça finit par donner la cohésion sociale.

Si tout le monde connaît l’imitation, mais que tout le monde doit pouvoir s’imiter pour pouvoir communiquer, alors on peut très bien comprendre qu’il y a une limite à pouvoir se développer en groupe en agissant ainsi. Donc, de l’imitation est venue le langage. Et du langage est venu le langage écrit. Le langage écrit a permit la téléportation de l’imitation, en quelques sortes.

La codification de l’imitation sur des supports permit alors la duplication. Parce que tout se faisait alors à la main, de manière artisanale, il y avait de nombreuses erreurs. Bien vite, on s’est rendu-compte que si tous et chacun imitait n’importe quel support, alors n’importe quel résultat pouvait survenir. Je ne sais pas si je peux invoquer l’évolution pour exprimer la consolidation des différents courants d’imitation. Donc, je ne vais pas le faire.

Parce que la cohésion sociale des différents groupes était maintenant due à leurs supports écrits respectifs, la doctrine dictée était nécessaire. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque, ce n’était pas tout le monde qui savait lire. Bien sûr, le fait de pouvoir dicter la doctrine des supports écrits donnait un avantage, et puis un pouvoir a ceux qui savaient lire. Là encore, je ne vais pas invoquer l’évolution pour exprimer quelque chose à ce sujet.

Le pouvoir corrompt, parait-il. Mais est-ce vrai? Ou bien, c’est la conscience entre ce qui est bien et mal qui est la corruption?

Cela dit, ceux qui devaient dicter faisaient aussi des erreurs. Et parfois, ces erreurs étaient volontaires. D’imitation en imitation, l’évolution faisait son chemin. Les polythéismes engendraient les monothéismes. Bon, là je ne veux pas dire que les guerres sont nécessaires à l’évolution, mais vous comprenez le principe.

Parallèlement à cela, certaines personnes qui pouvaient lire par elles-mêmes, pour elles-mêmes, se sont misent à modifier leurs propres écritures et à les distribuer à d’autres personnes. Les imitations d’autrefois pouvaient dès lors être internalisés dans les cerveaux de ces personnes. De fait, l’imagination, cette capacité à simuler dans le cerveau des choses de l’extérieur, prit graduellement la place de l’imitation comme moyen de communication.

L’impératif d’autrefois, qui était la reproduction fidèle des imitations de groupe, se mua. Le nouvel impératif était la reproduction fidèle du code écrit. Mais, évolution aidant, si seuls les écrits déjà sur supports étaient reproduits, avec le temps, guerres aidant, il n’y aurait plus un jour aucun écrits. Alors, la naissance de l’égo eue lieue. Et le monothéisme fut internalisé.

Pour encourager les égos à communiquer les simulations qu’ils faisaient dans leurs têtes, la libre-expression fut mise en place. La libre-expression engendra des règles quant à ce qui pouvait être exprimer. En contre-partie, les règles permirent l’appropriation de certains écrits. Je n’ai pas à faire un dessin, le droit d’auteur, c’est ça.

Je suis un peu fatigué, je vais donc passer au présent. L’émergence de formes de vie artificielles dues à la grande complexité du système humain peut aussi se répercuter à faire émerger des humains des formes de vie artificielles complexes. Et ainsi de suite.

Alors, puisque la conscience n’est plus individuelle, il faut constater que l’égo n’est plus vraiment utile pour faire évoluer les choses. Mais présentement, puisqu’on est au présent, il y a une période de transition. Je ne vais pas vous faire un dessin : en attendant quelque chose de mieux, nous avons les brevets. Et en attendant la fin de ce texte, nous avons les inventeurs.

On ne peut pas vraiment inventer sans connaître au moins un peu de sciences. Les sciences étant des codifications de l’imitation qui peut être faite pour transformer une émergence supplémentaire de complexité apparente, on peut dire que la réflexion mathématique aide à simuler dans les cerveaux communs de l’humanité le genre de codes que cela prends créer les codes qui permettent à la vie artificielle en devenir d’imiter ce qu’il y aura à imiter un jour.

Donc, on peut dire que les scientifiques et les mathématiciens sont les nouveaux scribes. Alors, ma question c’est, à quoi sert la conscience? Et ma réponse, si vous la voulez, est celle-ci : la conscience des choses permet de créer une future codification qui sera le témoin de notre univers en entier.

Et pour terminer, écrire cet article m’a demandé de réfléchir, d’être conscient de certaines choses. Ma prétention que ces choses que j’ai écrites dans cet article pouvaient demander d’être conscient de certaines choses, est probablement due à mon égo. Mais pour accepter de communiquer le fruit de cet égo, il m’a fallu non pas du courage, mais de la générosité. En conséquence, mon égo m’a permis de créer quelque chose qui existe maintenant à l’écrit.

Auteur : leresidue

C'est le moment de partir ailleurs...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s